Fraud Blocker Alchimie sexuelle : comment savoir si nous sommes faits l’un pour
logo de Heavn avec l'auréole bleue

Vous êtes-vous déjà posé la question de l’ alchimie sexuelle qui existerait entre vous et votre conjoint ? Le sujet revient régulièrement dans mon cabinet, en particulier parce que les couples en souffrance se posent de nombreuses questions, dont celles-ci : sommes-nous faits pour nous entendre sexuellement ? Et comment le savoir ?

Lorsque l’on s’apprête à s’engager dans une relation, cela peut être source d’angoisse. En effet, nous nous sentons parfois très amoureux, tout en restant inquiets : est-ce que nous retrouverons notre complicité dans notre intimité ? Et nous vivons parfois une forte attirance physique au début de notre relation amoureuse mais les difficultés arrivant, nous en venons à nous interroger sur notre « compatibilité sexuelle ». Sommes-nous faits l’un pour l’autre ?

La question de l’alchimie sexuelle dans un couple est importante parce que la sexualité est au cœur du couple ; elle est même ce qui fait la spécificité de la relation. Les conjoints sont des amants ! Cette question est peut-être aussi à ce point prégnante parce que nous vivons une époque pleine d’injonctions, notamment « tu réussiras ta vie sexuelle ». C’est devenu une source d’angoisse potentielle, là où l’on pouvait vivre autrefois davantage de sérénité.

Ce qui permet de sentir la bonne entente sexuelle, c’est l’attirance physique forte. Physique, pas mentale. Une attirance mentale, faite de projections sur l’autre et qui nourrit l’admiration pour l’autre ne suffit pas. Par exemple, une femme qui serait admirative d’un homme pilote de profession parce qu’elle rêve d’épouser un aventurier, pourrait projeter un fort désir sur une telle personne si elle venait à la rencontrer. Mais cela ne dit rien d’une alchimie sexuelle. Même chose pour un homme qui rencontrerait une femme tellement belle qu’il savourerait d’avance le plaisir de voir les hommes se retourner sur leur passage avec cette femme à son bras. Là encore, cela n’est pas en lien avec l’alchimie sexuelle. Il s’agit plutôt de projections, d’imagination, voire de fantasme. Cette attirance a toute son importance, mais elle n’est pas suffisante.

L’alchimie sexuelle est en lien avec une attirance physique, qui passe nécessairement par le corps. L’alchimie sexuelle transporte les amoureux : ils s’embrassent pendant des heures, c’est délicieux, leur souffle les enivre… Ils ont envie de découvrir chaque parcelle de leur corps, ils ont envie de se caresser partout, de fusionner… Leur corps se réveille, s’enflamme. Ils frémissent d’envie, leur respiration s’accélère, le rouge leur monte aux joues, ils n’ont plus qu’une idée, c’est d’aller plus loin, cela devient une obsession… Ils se sentent intensément vivants.

Si lorsque nous nous embrassons, nous touchons, l’ivresse monte, le plaisir circule, nos corps vibrent, alors il n’est même pas besoin d’aller plus loin, nous pouvons être sûrs que nous sommes « compatibles » sexuellement, c’est-à-dire faits pour nous entendre dans l’intimité. Si la rencontre de nos bouches appelle la rencontre de nos sexes, nous tend tout entiers l’un vers l’autre, nous éprouvons dans nos corps l’alchimie sexuelle. Le reste est question de liberté quant à la sexualité, d’aisance sexuelle, de connaissances sur le sujet et… du désir de s’engager dans son intimité de couple.

L’alchimie laisse entendre une réaction chimique, à la jonction entre notre corps, notre cœur et notre esprit. Pour savourer un café par exemple, il ne suffit pas qu’il soit bon. Il s’agit d’aimer le café mais aussi d’être dans des conditions qui rendent possibles le fait de l’apprécier et d’y trouver du plaisir. Si je bois mon café de manière mécanique – j’en prends un tous les matins et mon train m’attend, je suis pressé – je ne suis pas vraiment dans une disposition qui me permettrait de vivre le plaisir associé à cette boisson. C’est autre chose le week-end, où je peux prendre le temps de respirer avec délice le parfum qui se répand dans la cuisine, m’asseoir avec un bon bouquin ou bien avec mon conjoint pour une belle discussion, etc. Notre plaisir est complexe et l’intensité vécue dépend non seulement du plaisir en tant que tel mais également de la disposition dans laquelle nous sommes.

Ainsi, pour certains, répondre à la question d’une éventuelle alchimie avec leur conjoint relève du casse-tête. En effet, si vous avez du mal à ressentir votre corps, à vivre du plaisir, si vous avez des croyances négatives sur la sexualité, un manque de connaissances sur le sujet, ce peut être compliqué.

Ce qui va vous aider à ressentir une alchimie, au-delà de la rencontre d’une personne avec laquelle elle peut se vivre, c’est que vous savez vous réjouir d’être un homme ou une femme : vous vous connaissez, vous avez appris à découvrir votre corps (votre physiologie et votre dynamique) et à écouter votre sexe (comme vous pouvez écouter votre estomac), à le faire vôtre. En un mot, votre énergie sexuelle est en mouvement, vivante, plutôt que bloquée, inerte. Alors, lorsque la rencontre aura lieu, vous ressentirez un tel désir qu’il en deviendra obsédant, vous dormirez moins, vous ne mangerez plus grand chose. Porté par votre élan, vous vivrez d’amour et d’eau fraîche !

Qu’est-ce qui fait que parfois, malgré des débuts heureux, les difficultés traversées dans la sexualité amènent finalement un couple à s’interroger sur l’alchimie sexuelle qu’ils pourraient vivre ? Dans certains cas, la souffrance est telle que les conjoints peuvent en effet penser qu’ils ne sont pas faits l’un pour l’autre. Mais ce n’est pas l’alchimie sexuelle qui est en cause, puisque le passé raconte le plus souvent une rencontre heureuse. Il s’agit plutôt d’un dysfonctionnement qui empêche le couple de vivre du plaisir ensemble : le plaisir est là mais l’un des conjoints ou les deux ne sont pas en capacité de le savourer. Ce peut être du fait d’une situation particulière, d’une relation qui vit des hauts mais aussi des bas, d’un stress, etc.

Notre sexualité s’apprend ! Ecouter ses ressentis corporels, être attentif à ses émotions, à ses élans pourra demande un apprentissage lorsque nous n’avons pas été élevés ainsi. Accueillir le plaisir sans culpabilité ni jugement, le savourer comme il vient, cela s’apprend ! Rien n’est définitif, tout est possible !

Au-delà de l’alchimie sexuelle, il s’agira d’apprendre à danser ensemble. Chaque couple va vivre des vagues, avec des hauts et des bas. C’est normal ! Vivre ensemble, danser ensemble demande un apprentissage, parce que ce n’est pas inné. Mais si vous le voulez, si vous vous engagez pour cela, tout sera possible !

L’auteure de l’article

Marie Bareaud

 » Sexologue clinicienne et sexothérapeute, j’ai à cœur d’accompagner toute personne qui désire s’épanouir dans sa sexualité, à la fois pour elle-même et pour sa relation de couple.

J’aime partager comment vivre une sexualité qui nous rend toujours plus homme ou femme, une sexualité qui nous humanise.

J’assure mes consultations à Nantes et à distance. Je suis l’auteure de formations en ligne. »

marie-bareaud.fr

Facebook
Instagram
YouTube
LinkedIn
Twitter